Dossiers

Galeries

Accès membres



Musique

Fabriquer un cajon

 

Un cajon quézaquo ??

 

Le cajon est né au Pérou d’une communauté d’esclaves d’Afrique noire amenés vers le nouveau monde par les conquistadores dès 1535. Ils arrivèrent, armés de leurs coutumes, rites, rythmes et danses mais privés de leurs percussions traditionnelles. Alors ils frappaient sur des caisses servant à la cueillette des fruits auxquelles ils déclouaient une planche pour donner plus de son.

 

Au fil des siècles, les danses pratiquées par les noirs, accompagnées par ces divers instruments de fortune, deviennent métissés au contact des cultures hispaniques et indiennes. Elles donneront naissances aux danses afro-péruviennes. Durant cette période le cajon a évolué pour se doter d’un timbre donnant un claquant bien spécifique.

 

Dans les années 70, le guitariste flamenco Paco de Lucia, lors d’une tournée à Lima, rencontra le joueur de Cajon, Caitro Soto. Touché par les sonorités de l’instrument, à son retour en Espagne il l’introduisit dans son flamenco. Ce fut un succès immédiat qui rendit le cajon la percussion la plus convoité par les formations flamencas.

 

Aujourd’hui le cajon a investi les scènes contemporaines. On le retrouve autant dans le jazz, la musique ethnique, ou encore la variété.(Dee Dee Bridgewater, Mathieu Chedid, Bernard Lavilliers, Corneille, Sergent Garcia).

 

Le cajon est un instrument très apprécié des batteurs de par sa possibilité à être "trimbalé" ainsi que pour la richesse et la palette des sons offerts.

 

Découvrez le dossier complet de Matteo pour fabriquer vous-même votre cajon.

 

 

 

Fabriquer un stand de contrebasse

 

Découvrez les conseils de Matteo pour fabriquer un stand de contrebasse.

 
340247 visites